1 393 797

C’est le nombre de votants qui, le 3 décembre 1972, ont approuvé l’inscription dans la Constitution fédérale du principe des trois piliers (art. 34quater Cst. 1874). Tous les cantons l’ont acceptée. Ce dimanche-là, ce sont donc 74 % des voix qui se sont clairement prononcées en faveur du contre-projet direct de l’Assemblée fédérale à l’initiative populaire fédérale « pour une véritable retraite populaire ». L’initiative lancée par le Parti du travail (PdT) a été rejetée par 1 481 488 votants (78,6 %), soit un rejet plus clair que l’acceptation du contre-projet. Pas un seul canton n’a soutenu la demande du PdT.          

Cette campagne de votation constituait une étape importante du débat sociétal et politique sur des rentes de vieillesse assurant les besoins vitaux, alors qu’elles se situaient en dessous pour de nombreux assurés. L’épreuve de force politique avait commencé dans les années 1950, peu après les débuts de l’AVS, et s’était intensifiée au cours de la décennie suivante.

www.bk.admin.ch > Droits politiques > Votations populaires www.histoiredelasecuritesociale.ch > Risques > Vieillesse