Prise en charge de proches

En raison de leur état de santé, quelque 300 000 personnes âgées de 15 ans ou plus dépendent du soutien régulier de quelque 900 000 proches ou connaissances. Ces proches aidants accomplissent, dans leur famille et au sein de la société, une tâche essentielle et fondamentale. En raison du vieillissement démographique, la prise en charge et les soins prodigués par des proches ne cesseront de prendre de l’importance à l’avenir.

Depuis 2016, le Conseil fédéral a pris un ensemble coordonné de mesures pour améliorer les conditions générales des proches aidants. Ces mesures visent, d’une part, à élargir l’offre d’informations et de possibilités de décharge et, d’autre part, à favoriser de façon ciblée la conciliation entre activité professionnelle et soins prodigués à des proches. Le dossier du présent numéro de la CHSS présente quelques-unes de ces mesures. La nouvelle loi fédérale sur l’amélioration de la conciliation entre activité professionnelle et prise en charge de proches, actuellement discutée au sein du Parlement, fait l’objet du premier article. Le deuxième article est consacré au programme « Offres visant à décharger les proches aidants 2017-2020 » et le troisième porte sur les aspects financiers des offres de soutien et de décharge et leur caractère économiquement viable.

Le dossier présente également deux exemples de bonnes pratiques. Le premier exemple, la plateforme Work + Care de Travail Suisse, fournit des renseignements pratiques, rassemble les informations disponibles en la matière, et tient une liste des adresses des associations et des organisations à but non lucratif qui offrent un soutien et une orientation aux proches aidants actifs professionnellement. Quant au second exemple, les crèches Kinderhaus Imago à Dübendorf et Baar, elles proposent une prise en charge externe des enfants handicapés pour permettre aux parents d’exercer une activité professionnelle.

afficher plus
KEYSTONE / Martin Graf

Toutes les contributions de ce focus

Autres articles dans ce numéro