Editorial CHSS n° 1 ⁄ mars 2016

Une étape importante franchie

Nous avons entamé il y a un peu plus d’un an la transformation de Sécurité sociale (CHSS), nous demandant comment répondre aux mieux tant à vos besoins d’information qu’à vos habitudes de lecture. Vous tenez aujourd’hui en main le fruit de la première étape de nos travaux. Même si le changement est toujours un adieu aux bonnes vieilles habitudes, nous espérons que cette nouvelle formule vous plaira.

Qu’est-ce qui a changé ? Tout d’abord, la nouvelle mise en page ne pourra vous échapper. Du format aux infographies en passant par la police de caractères et l’emploi des couleurs, nous avons opté pour une apparence plus fraîche et plus moderne. Sans abandonner le soin particulier mis à la rédaction des articles ainsi qu’à une planification prévoyante, nous avons passablement remodelé notre sommaire. Son élément central restera le dossier sur un thème important de politique sociale, complété par des articles spécialisés issus de tous les secteurs de la sécurité sociale. Nous continuerons aussi à vous informer des processus de décision en cours au niveau fédéral en matière de politique sociale et de santé, et poursuivrons la publication régulière des principaux chiffres de la statistique des assurances sociales. En revanche, nous avons renoncé à certaines rubriques qui ne rencontraient que peu d’intérêt, convaincus qu’il existe assez d’autres sources d’information répondant mieux aux besoins que l’offre que nous proposions. Par ailleurs, comme annoncé, CHSS ne paraîtra plus que quatre fois l’an.

Il vous est sûrement déjà arrivé d’avoir de la peine à comprendre et à interpréter une notion de politique sociale ou de santé, ou à mettre en perspective une donnée statistique. Ou de vous demander comment certains éléments clés de la sécurité sociale ont fait leur entrée dans le système. Dans notre nouvelle formule, nous vous invitons chaque fois à réfléchir à un thème d’actualité, à méditer sur une notion ou sur une donnée chiffrée qui nous ont frappés dernièrement, ou à vous pencher sur un chapitre de l’histoire de la sécurité sociale. Nous vous signalons en outre les événements et manifestations qui ont lieu dans nos principaux champs d’activité.

C’est un grand plaisir pour nous d’avoir pu convaincre la dessinatrice de presse Caroline Rutz, qui œuvre pour divers quotidiens et pour le journal satirique Vigousse, de collaborer à notre revue. Vivant à Nidau près de Bienne, CARO traverse sans peine la barrière de rösti et prendra pour nous le pouls de la politique sociale et sanitaire de part et d’autre de la frontière linguistique.

Dans le courant de l’année, nous attaquerons la deuxième étape de notre mue, étendant notre offre en ligne et resserrant les liens entre nos deux canaux de publication. Vous pourrez découvrir cet automne une nouvelle offre en ligne conviviale.

Depuis sa fondation en 1993, Sécurité sociale est perçue comme une source d’information importante et sérieuse, politiquement neutre, sur les questions de sécurité sociale. Si nous pouvons poursuivre notre développement, nous le devons à l’intérêt constant de nos lectrices et lecteurs, ainsi qu’aux nombreux auteurs qui veillent à ce que le discours politique sur la protection sociale continue de se fonder sur des bases scientifiques.