Ce numéro de la CHSS ne contient pas de dossier

Edition CHSS n° 4 ⁄ décembre 2020

Ce numéro de la CHSS ne contient pas de dossier

Assurances sociales : ce qui va changer en 2021

La sécurité sociale suisse s’étoffe en 2021 avec l’introduction de nouvelles prestations, comme le congé paternité. Des modifications importantes entrent aussi en vigueur, en particulier la réforme des prestations complémentaires. Le présent article donne un bref aperçu de ce qui…… Lire la suite

Édition courante: CHSS n° 4 ⁄ décembre 2020 – Ce numéro de la CHSS ne contient pas de dossier

Révision de la stratégie pour préparer l’avenir (Stéphane Rossini)

Dossier: Ce numéro de la CHSS ne contient pas de dossier

Assurance-invalidité

Davantage de mesures de réadaptation et moins de rentes : les effets du changement de stratégieDepuis la transformation de l’assurance-invalidité en une assurance de réadaptation, le nombre de premières demandes de prestations déposées auprès de l’AI a augmenté d’environ 40 % entre 2007 et 2017. Deux tendances se dessinent à la suite de ce changement de stratégie : si le nombre de personnes qui exerçaient une activité lucrative et étaient financièrement indépendantes quatre ans après le dépôt de leur demande à l’AI a augmenté, il en va de même du nombre de bénéficiaires de l’aide sociale. (Jürg Guggisberg; Severin Bischof)

Première discussion du changement de stratégie de l’AILa CHSS a invité la CSIAS, le SECO et l’Association des Communes Suisses à donner un premier avis sur les résultats de l’étude qui traite du changement de stratégie de l’AI et ses effets. Le responsable du domaine AI, Stefan Ritler, procède également à une première discussion.

Collaboration interinstitutionnellen (CII)

La Task Force « Perspective Apprentissage » fédère les énergiesLa Task Force « Perspective Apprentissage » s’emploie à ce que malgré la crise du Covid-19, un maximum de jeunes puisse trouver une place d’apprentissage et achever leur formation professionnelle. Elle mise sur l’engagement des partenaires de la formation pro­fessionnelle et sur la collaboration interinstitutionnelle. (Sarah Zuber)

Famille, générations et société

Prévenir la maltraitance envers les personnes âgéesChaque année, entre 300 000 et 500 000 personnes de plus de 60 ans sont victimes de violence et des actes de négligence en Suisse. Une étude s’est penchée sur ce phénomène et les mesures de prévention à disposition. (Paula Krüger; Cécile Bannwart)

Prévention secondaire pour personnes attirées sexuellement par les enfantsLes personnes ayant des penchants pédophiles doivent maîtriser leurs pulsions sexuelles tout au long de leur vie. La stigmatisation de ces personnes représente une pression psychologique supplémentaire qui peut augmenter le risque de passage à l’acte. C’est là qu’interviennent les offres de prévention, dont l’efficacité a fait l’objet d’un projet de recherche qui a récemment été finalisée. (Susanna Niehaus; Delia Pisoni; Alexander F. Schmidt)

Une bonne prise en charge au troisième âge : axes de réflexionLes personnes âgées qui ont besoin d’un soutien sont vite considérées comme nécessitant des soins médicaux. Pourtant, en y regardant de plus près, on constate qu’elles sont souvent tributaires d’autres formes de soutien au quotidien : une aide et, avant tout, une prise en charge. (Carlo Knöpfel; Riccardo Pardini)

Politique sociale

Assurances sociales : ce qui va changer en 2021La sécurité sociale suisse s’étoffe en 2021 avec l’introduction de nouvelles prestations, comme le congé paternité. Des modifications importantes entrent aussi en vigueur, en particulier la réforme des prestations complémentaires. Le présent article donne un bref aperçu de ce qui change en 2021, sur la base des informations disponibles début novembre 2020. (Mélanie Sauvain)

Prévoyance

Analyse des prix et de la qualité de la fourniture d’appareils auditifsPour la deuxième fois depuis l’introduction du système de remboursement forfaitaire, en 2011, l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a fait examiner ses effets sur les prix et la qualité de la fourniture d’appareils auditifs. De son point de vue, le changement de système n’a permis que partiellement d’atteindre le but souhaité, à savoir une réduction des coûts. (Ursula Schneiter; Martin Wicki)

Toutes les éditions et dossiers