Edition CHSS n° 1 ⁄ mars 2021

Édition courante: CHSS n° 1 ⁄ mars 2021 –

Première leçon de la pandémie (Bruno Parnisari)

Dossier:

Assurance-invalidité

Évaluation de la contribution d’assistance de 2012 à 2019La contribution d’assistance améliore la qualité de vie des personnes atteintes d’un handicapet leur permet de mener une vie autonome et responsable à leur domicile. Bien qu’elle permette de décharger quelque peu les proches, ceux-ci passent encore beaucoup de temps fournir de l’aide. Pour la plupart des bénéficiaires, la gestion administrative de l contribution d’assistance constitue un fardeau. (Jürg Guggisberg; Severin Bischof)

Des pertes économiquesbien avant l’octroi d’une rente AIQuiconque perçoit une rente de l’AI à un moment de sa vie a déjà souvent perdu une partie ou la totalité de son revenu de l’activité lucrative déjà cinq ans auparavant. Par la suite, la rente de l’AI permet de stabiliser relativement bien la situation économique de ses bénéficiaires. Toutefois, environ un cinquième des bénéficiaires de rente AI doivent s’en sortir avec de faibles ressources financières. (Jürg Guggisberg; Severin Bischof)

Les mesures de réinsertion favorisent la réadaptation professionnelleLes mesures de réinsertion prévues dans la 5e révision de l’assurance-invalidité (AI) sont un instrument adéquat dans la préparation à la (ré)adaptation professionnelle. À moyen et long terme, près de 40 % des assurés parviennent à reprendre durablement une activité lucrative après avoir participé à une mesure de réinsertion. (Sabina Schmidlin; Cyrielle Champion)

Collaboration interinstitutionnelle (CII)

La collaboration interinstitutionnelle à l’ère du fédéralismeLa collaboration interinstitutionnelle (CII) relève de la compétence des cantons, chacun en ayant sa propre compréhension et organisation. Le Bureau national CII souhaitait connaître les facteurs d’efficacité de la CII et les défis actuels du point de vue des coordinateurs CII dans les cantons. (Carmen Schenk; Sabina Schmidlin)

Famille, générations et société

Colloque en ligne de la COFF sur le congé parentalUn congé parental de durée suffisante est essentiel à la conciliation de la vie familiale et de l’activité professionnelle. Dans le cadre d’un colloque en ligne organisé par la Commission fédérale pour les questions familiales (COFF), un public d’experts s’est penché sur les conditions, les propositions de modèles et les effets d’un congé parental. (Nadine Hoch)

Aide sociale : faut-il renforcer la protection et le conseil juridiques ?L’étude présentée ici a examiné les possibilités pour les bénéficiaires de l’aide sociale d’accéder à un conseil juridique indépendant et à une protection juridique effective. Elle est parvenue à la conclusion que pour assurer une protection juridique pleine et entière, il est nécessaire de renforcer les services de conseil juridique, de développer l’accès à l’assistance judiciaire gratuite et d’améliorer la dotation en personnel des services sociaux. (Gesine Fuchs; Melanie Studer)

Politique sociale

Conséquences de la pandémie : un premier bilanLa pandémie n’est pas encore vaincue, mais un premier bilan est permis. Sur le terrain de la sécurité sociale, les conséquences de cette crise vont dynamiser plusieurs chantiers en cours. Il est en effet devenu plus urgent que jamais d’assainir nos assurances sociales et e combler les lacunes de notre système. (Bruno Parnisari; Valérie Ruffieux)

Prévoyance

LPP 21 : message concernant la réforme de la prévoyance professionnelleLe 25 novembre 2020, le Conseil fédéral a adopté le message concernant la réforme de la prévoyance professionnelle. La réforme vise à garantir le niveau des rentes, à renforcer leur financement et à améliorer la couverture des travailleurs à temps partiel, notamment celle des femmes. Le taux de conversion LPP sera abaissé et passera à 6 %. Ds mesures de compensation permettront toutefois d’amortir la baisse des rentes qui en résultera. (Franziska Grob; Sybille Käslin)

Santé publique

Dossier électronique du patient : l’heure est arrivéeAprès une longue phase préparatoire, l’introduction du dossier électronique du patient (DEP) a commencé. Les projets de mise en œuvre décentralisée démarrent progressivement au cours du premier semestre 2021. C’est le début d’une profonde mutation dans le secteur de la santé. (Adrian Schmid)

Toutes les éditions et dossiers